Le blog de Salvadordali [maquillage/beauté]

15 janvier 2018

Des projets ! Mariage et grossesse avec vous

Salut mes mouffettes !

 

J'espère que ce début d'année va vous lancer sur de fabuleux projets !
En ce qui me concerne j'ai plusieurs idées, au delà de mon job quotidien, j'ai envie de partager vos jolis moments.

J'ai déjà accompagné certaines d'entre vous pour leur mariage, comme Mel & Ben et leur mariage parfait (vous pouvez cliquer vous verrez ma petite tête !) mais aussi Cindy, Delphine, Diane etc...  
Mon but est vraiment de vous mettre en valeur pour des moments que vous voulez inoubliables. Maquiller une mariée, c'est trouver l'équilibre entre ce qu'elle veut, ce qu'elle est, et ce qui lui va. Il faut une dose de patience, une de pédagogie et beaucoup de sensibilité pour arriver au cocktail parfait.

 

mel-ben-couleur-web-053mel-ben-couleur-web-057mel-ben-couleur-web-088mel-ben-couleur-web-089mel-ben-couleur-web-104

mel-ben-couleur-web-096mel-ben-couleur-web-098mel-ben-couleur-web-101

 

Une mariée rétro au look pin-up, classe et waterproof ! (merci Mel)mel-ben-couleur-web-150

 

 

et oui même le marié a le droit à son petit coup de poudre pour ne pas briller sur les photos !mel-ben-couleur-web-109Mel & Ben, sublimés par les photos de Chloé Vollmer-Lo , toutes les photos sur son site


Alors merci à celles qui m'ont déjà fait confiance, et je vous annonce que je vous propose aujourd'hui mes services très officiellement, pour ce jour J !


Je fais toujours un essai maquillage pour tester les produits, les couleurs, et pour vous apprivoiser ;) C'est indispensable, rassurant, et ça permet de gagner un temps fou le jour du mariage, j'ai moins de matériel à transporter, il n'y a plus de doutes sur les couleurs à appliquer et le style que l'on désire, tout le monde est plus détendu.

Je peux me déplacer vers Montpellier (ou plus loin mais après ça fait cher le déplacement !). 
Contactez-moi à l'adresse : blogsalvadordali@gmail.com pour toute demande.

¤¤¤

Pour continuer de vivre (et de vous faire vivre !) de fabuleux moments j'ai ajouté une corde à mon arc, et je vous propose aujourd'hui de vous maquiller pour vos shootings grossesse.

Quoi de plus beau que d'immortaliser ces instants ?
Evidemment nous sommes humaines et quelques cernes peuvent venir ternir nos beaux visages...avec moi, hop, envolés ! 


Je secondais Sandra dans son travail, qui réalise les séances dans une ambiance douce, petite musique, cadre intimiste, rires et chockobons au programme. Jetez un oeil sur sa page, vous y verrez des séances grossesse et des séances nouveaux-nés.

Je serai ravie de vous proposer la plus belle des mises en valeur pour que vos souvenirs soient immortels.

 

A bientôt donc,

 

pour me contacter : blogsalvadordali.com
Pour les photographes : Chloé Vollmer-Lo et Sandra Da Silva


01 janvier 2018

L'endométriose, un mal, des mots.

[ EDIT avril 2022 ]
Ce post commence à dater, et on peut y lire des informations qui ne sont plus tout à fait justes. Je ne vais pas prendre le temps de tout modifier parce que ça risquerait d'être long.  
Cependant je vais vous faire un bref résumé depuis la dernière édition.
J'ai, malgré l'endométriose, eu 2 enfants. Deux filles, qui sont mon grand bonheur. J'ai toujours voulu des filles. Va savoir pourquoi, je ne me suis jamais sentie à l'aise d'élever des garçons. S'il avait fallu on l'aurait fait hein, mais la chance ou le hasard étaient avec nous, et ce sont deux filles qui ont complété notre famille. D'abord Alix en 2017 puis Johanna en 2021. 
Je n'ai pas eu le besoin de passer par la case PMA pour tomber enceinte. Il se trouve que pour les deux grossesses, ça a été facile de tomber enceinte. Je ne dis pas que c'est tombé du ciel, parce que j'ai fait mes calculs, voire même courbe de température pour Alix tant j'avais peur de ne pas y arriver. Mais j'entends par là que ça a été rapide, en 2 mois pour chaque bébé.
Ensuite pour ce qui est des grossesses en elles-mêmes, elles ont été normales. Le bonheur infini de ne plus sentir de douleur d'endo a été plus fort que les désagréments normaux et logiques que l'on rencontre en étant enceinte. Je ne me plains donc absolument pas. Mes deux filles sont nées par voie basse, la première déclenchée (sinon elle y serait toujours !) et la deuxième naturellement, un peu trop pressée d'ailleurs puisqu'elle nous a pris de court 14 jours avant terme (et avant l'arrivée de sa grand-mère pour nous seconder avec Alix).
Puisqu'on est dans le vif du sujet, je dois dire que mon retour de couches pour Alix s'est fait quand elle avait 9 mois, il a été un peu violent et le retour des douleurs a été difficile à vivre, psychologiquement particulièrement. J'avais fait reposer un DIU hormonal 14 mois après sa naissance, que j'ai eu beaucoup de mal à tolérer au début puisque je me suis retrouvée aux urgences quelques jours plus tard, mais ça a tout de même fini par se remettre en place. 
J'ai développé fin 2018 une nouvelle maladie auto-immune, la thyroïdite de Hashimoto, que je suis parvenue à réguler par l'alimentation jusqu'à ma 2e grossesse, qui a fichu en l'air mes chiffres de TSH. J'ai donc été sous levothyrox pour ma 2e grossesse.
Aujourd'hui je suis bien, parce que j'ai la chance de ne pas encore avoir eu mon retour de couches, j'allaite exclusivement Johanna depuis sa naissance. Je croise les doigts pour que ça dure, en essayant de ne pas trop penser à la suite...

                                                  ________________________________________________________________

 

POST INITIAL de mars 2014

 

Salut mes mouffettes,

 

Un post un peu différent aujourd'hui, assez personnel.

Depuis maintenant 6 ans je tiens ce blog, sans vous avoir dévoilé de choses trop personnelles, ça me gêne un peu à vrai dire, mais je crois que ça pourrait être utile à certaines d'entre vous. Je souhaite donc attirer l'attention sur une maladie méconnue qui pourtant touche une femme sur dix : l'endométriose.

Le mois de mars est le mois pour la sensibilisation contre l'endométriose, même l'Express en parle :
http://www.lexpress.fr/actualite/j-ai-35-ans-et-je-suis-touchee-par-l-endometriose_1497127.html

Un bon article,  assez poignant.

 

Prenons les choses dans l'ordre, je vais vous copier pas mal d'informations du site Endofrance.org, le site spécialisé français sur la maladie.

 

L'endométriose, quoi comment pourquoi ? Qu'est-ce qui cloche ?

Souvenons-nous de nos cours de biologie de 4e, je sais c'est loin.
L'endomètre est le tissu qui tapisse l'utérus. Sous l'effet des hormones (oestrogènes), au cours du cycle, l'endomètre s'épaissit en vue d'une potentielle grossesse, et s'il n'y a pas fécondation, il se désagrège et saigne (= les règles).
Tout le monde suit ?
En général, 90% de l'endomètre est évacué lors des règles, une partie pourrait refluer vers les trompes.
L'endométriose est une maladie chronique. Du tissu semblable à l'endomètre se développe hors de l'utérus et provoque des lésions, des adhérences et des kystes (endométriomes). Le souci c'est que ces tissus peuvent se retrouver dans tout organe génital (utérus, trompes, sur les ovaires, ligament utéro-sacré...) mais aussi fréquemment sur l'appareil urinaire, ainsi que sur les parois basses de l'appareil digestif (plus rarement plus haut comme poumon etc). En gros toutes les zones "basses de l'organisme" (la gravité toussa, forcément). Mais pas seulement. On peut en trouver dans les poumons par exemple, ou même les glandes lacrymales.


coupe_generale

Elle touche donc potentiellement toutes les femmes réglées.
(Et d'ailleurs, lorsqu’on les interroge, la plupart des femmes atteintes sévèrement par cette maladie se plaignent d’avoir souffert depuis la puberté de douleurs gynécologiques).

 

= > DONC toute personne réglée peut souffrir d'endométriose et ce, malgré quelques facteurs qui peuvent parfois favoriser la maladie comme la précocité des règles, la quantité du flux menstruel ou une malformation notamment, et pour la greffe des cellules, des facteurs hormonaux, génétiques ou encore immunologiques. Nous sommes toutes égales.  La maladie peut se déclencher n'importe quand, à 18 ou 50 ans, après avoir eu des enfants ou non.
L'endométriose n'est pas un cancer, on n'en meurt pas, mais sa chronicité fait que, malheureusement, elle va être ma "copine" à vie.
C'est une cause d'hypofertilité, puisqu'elle est susceptible d'abimer le matos. Donc plus tôt elle est diagnostiquée, mieux c'est.

 

 

 

 

Comment la reconnaitre ?

 

symptomes

Là est certainement la tâche la plus compliquée.
Le symptôme le plus courant (retrouvé chez 50 à 91% des femmes selon les études) est la douleurrègles douloureuses (dysménorrhée), douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunie), douleurs pelviennes fréquentes, douleurs à la selle, difficulté pour uriner (dysurie), douleurs lombaires, abdominales (ombilicales ...), douleurs pelviennes ou lombaires pouvant irradier jusque dans la jambe (cruralgie), ...

 

Attention ce n'est pas une petite douleur qui passe avec un doliprane hein.
C'est une douleur invalidante qui au mieux, dure pendant les règles, au pire, s'étend sur d'autres périodes du cycle (parce que c'est quand même plus rigolo de se tordre de douleur un peu par surprise au cours du cycle hein).

=> On ne parle donc pas d'une douleur classique de règles, mais le problème réside dans l'interprétation personnelle de la douleur (perception et tolérance diverse et propre à chacune) ainsi que du crédit que le professionnel de santé à qui vous en parlez y apportera (malheureusement).


En ce qui me concerne, je me suis laissée berner par la douleur pendant des années, pensant, comme la majorité d'entre nous que "c'est normal d'avoir mal pendant ses règles". Oui mais non. On supporte donc les douleurs pendant les règles, puis on a mal avant les règles mais "c'est normal c'est le syndrôme pré-menstruel", puis on a mal pendant (et autour de) l'ovulation mais "c'est normal tu comprends, j'ovule".

Non, non, NON.

Avoir mal, oui, si ça reste raisonnable. Et quelques jours. Et pendant les règles.
Avoir mal à ne pas pouvoir tenir en position debout, non.
Avoir mal à ne pas pouvoir tenir sans prendre de médicaments, de façon systématique, non.
Augmenter les doses d'anti-douleurs/anti-inflammatoires et ressentir toujours des douleurs, non.

Un des problèmes, fatalement, c'est qu'on traîte les symptômes :  on prend des médocs pour calmer la douleur, et on ne se pose pas réellement la question de savoir POURQUOI on a mal. Idem, lorsque l'on fait une échographie pour, par exemple, vérifier si les douleurs sont dues à un déplacement du DIU, on se rend compte que non, ce n'est pas ça et...rien. On coupe le lien douleur/DIU déplacé MAIS on ne cherche pas la cause de la douleur.


Malgré les douleurs importantes dont j'étais victime, je ne me suis pas affolée.
Pourquoi ? Parce qu'on finit par se dire que c'est dans la tête.
On parle de ça une première fois autour de soi, à ses proches, à sa gynéco, tout le monde lève les yeux au ciel. On en parle une deuxième fois, même réaction. A la troisième fois, on ne dit plus rien. On se dit que c'est comme ça, que ça passera. Et c'est faux.
Je n'ai personnellement commencé à m'en inquiéter que lorsqu'une amie m'a parlé de son cas, de ses symptômes. L'endométriose est méconnue, elle n'est pas la pensée qui vient à l'esprit systématiquement (et heureusement d'une certaine façon, ne dramatisons pas, toute douleur pelvienne n'est pas une endométriose qui s'ignore). Mais c'est ce qui fait qu'elle n'est diagnostiquée que 7 à 9 ans après les premiers symptômes. (et ne parlons pas des femmes asymptomatiques qui découvrent ça uniquement quand elles cherchent à tomber enceintes et n'y parviennent pas)

 

Je n'ai consulté qu'à l'aggravation des symptômes, soit 4 ans après le début des douleurs.
Ca s'est traduit par des saignements entre les règles (métrorragie) de plus en plus nombreux, "ah tiens j'ai saigné 20 jours ce mois-ci en comptant mes règles ça commence à faire, non ?" (Je vous conseille vivement l'application qui permet de noter les divers symptômes qu'on peut avoir pendant nos cycles, qui m'a permis de réaliser qu'effectivement je saignais et souffrais bien plus que de raison) et des douleurs surprise au cours du cycle, résumées par le scénario "Tu es en train de vivre ta vie tranquillement et d'un coup une douleur comme un coup de poignard dans le ventre te cloue sur ton canapé, tu ne peux plus bouger, tu te tiens le ventre en grimaçant, tu ne peux même pas te lever pour prendre un médoc, donc tu te mords les lèvres et tu finis par pleurer parce que ça fait 1h30 que tu as mal à en crever et que tes nerfs lâchent".

C'est du vécu. Et c'est loin d'être fun.
Ca marche aussi avec le "Tu te réveilles en pleine nuit à cause de la douleur, subitement, une torsion dans ton bas-ventre qui te donne l'impression d'avoir tout le malheur du monde dans le bide, tu réveilles Monsieur à côté en sanglotant (parce que là aussi tu craques) et il te regarde impuissant te tortiller".

Et attention, ça ne fait pas que mal dans son corps... "Pour certaines femmes, la douleur associée à l’endométriose peut entraîner de la fatigue, des sentiments de dépression et d’isolation, des problèmes liés aux relations et à la sexualité et de la difficulté à respecter ses engagements sociaux et au travail."
C'est une maladie, pas une création de l'esprit.

 

Et ça se traite ou on souffre en silence toute sa vie ?

Vous avez compris que l'endométriose, c'était à vie.
Cependant, on peut traiter hormonalement la maladie. Le fait de mettre une patiente sous traitement hormonal (contraceptif ou non selon le besoin) en continu permet de supprimer les règles, et donc par la même occasion les saignements divers. C'est aussi une façon de se prémunir à peu près de la formation de nouveaux endométriomes.
On cherche donc à soulager la patiente.
Il y a donc la possibilité de prendre en continu une pillule contraceptive à la progestérone type Cérazette, ou, et c'est mon choix, le DIU hormonal.
L'idée étant de limiter l'accumulation des tissus endométriaux dans l'organisme, pour le confort déjà (douleurs et saignements) et surtout pour ne pas dégrader le "matériel", parce que ne l'oublions pas, l'endométriose est une des principales causes d'infertilité chez la femme.
Et bouse, moi je veux des enfants !

Parfois le traitement hormonal n'est pas suffisant pour résoudre le problème. Dans le cas où, par exemple, il y a un endométriome trop gros. Comme chez moi par exemple. Une boule de billard qui fait des câlins à mon ovaire gauche. L'amour vache. Il faut donc dans ce cas-là passer par une opération pour retirer le gros kyste, et brûler les petits autour (parce qu'il se sentait un peu seul et qu'il a 2-3 copains du coup).
Généralement, le chirurgien procède par coelioscopie. Hop hop, 3 petites incisions + 1 à côté du nombril et on n'en parle plus. Mais selon le placement des endométriomes la coelioscopie n'est pas toujours possible. Et en cas d'adénomyose (endométriose dans l'utérus) c'est encore une autre paire de manches.

On peut aussi mettre l'utérus en mode "Belle au bois dormant" en mettant la patiente dans un état de ménopause artificielle (en prescrivant des analogues de la GnRH par injections mensuelles ou trimestrielles qui bloquent le fonctionnement de l’hypophyse pour mettre les ovaires au repos).
Evidemment l'hystérectomie est une possibilité (solution un peu extrême...) mais il faut savoir qu'elle ne résout même pas forcément le problème puisqu'il peut se créer quand même des cellules endométriales ailleurs et qu'elles peuvent subsister et être douloureuses, puisque régies par l'activité hormonale (= les ovaires).
L'idée donc est toujours de retarder le retour de la maladie.

Notez que c'est un peu le serpent qui se mord la queue.
On doit subir les contraintes des traitements hormonaux pour ne pas subir ceux de la maladie (donc tous les effets indésirables d'une prise d'hormones en continu - ce que j'avais décidé de stopper en 2008 avec le choix d'un DIU cuivre).

 

 Quelques citations issues de sites linkés plus bas :

"Les symptômes incluent bien plus que les crampes menstruelles et les douleurs lombaires. Il y a toute une panoplie de manifestations: fatigue, anémie, douleur à la miction, à la défécation ou lors des relations sexuelles, fausse couches, infertilité, kystes ovariens, règles très abondantes, nausée, vomissements, diarrhée, constipation, dépression, maux de tête, ballonnement, etc. De plus, on note que ces femmes sont plus susceptibles à souffrir d'allergies, d'asthme, de fatigue chronique, de fibromyalgie, de migraine, de cystite interstitielle et de certaines maladies auto-immunes.

Les dernières recherches démontrent un lien entre l'endométriose et certains facteurs environnementaux. D'ailleurs, des milliers de femmes ont amélioré leur état de santé et leur fertilité en effectuant des changements à leur mode de vie. Par exemple, bien des victimes de l'endométriose se sont senties revivre en limitant l'exposition aux xénoestrogènes (oestrogènes étrangers au corps humain) et en rééquilibrant leur système hormonal. D'autres encore ont vu des résultats encourageants en adoptant une saine alimentation qui respecte leurs besoins individuels (candidose, allergies, intolérance au gluten). Plusieurs thérapies complémentaires peuvent aussi aider à diminuer la douleur et à reprendre le contrôle de sa vie."

 Des études tendent à prouver un lien entre endométriose et cancer : il semblerait que les endométriosiques aient plus de "chances" de développer un cancer des ovaires et un cancer de la peau que les autres. La chance dis donc, il ne nous manquait plus que ça...

 

 

Une alternative au traitement hormonal ?

Oui et non.
Sans le traitement hormonal (+ l'intervention chirurgicale au besoin) on ne peut pas soigner l'endométriose, ne nous voilons pas la face.
L'idée étant donc de réfléchir à son mode de vie et de l'adapter potentiellement afin de gérer la maladie.

51Hh0FOSkIL

L'un des exemples les plus intéressants que j'ai pu noter, est l'introduction progressive (et idéalement totale à terme) de l'alimentation anti-inflammatoire.
Le principe de ce régime alimentaire consiste à limiter l'ingestion de produits favorisant l'inflammation. On trouve pas mal d'information là-dessus en googlant, avec les indications du Dr Weil par exemple.
J'ai acheté un petit livre de recettes sur ce principe récemment, avec des petits conseils, les aliments à éviter, ceux à favoriser etc...
Pour moins de 5€ via Amazon.fr je ne me suis pas ruinée !

Assez proche du régime crétois, il a des airs de régime semi-végétarien, insistant sur les légumes, les produits frais, les céréales complètes.

 

 

 

 

 

 

 

 

anti-inflammatory-food-pyramid

 


leçon3_31

 

 

 

 

 

plusetmoins

 

lipides

Evidemment en tant que carnivore qui aime la viande rouge c'est difficile. Mais on peut tendre progressivement vers cette alimentation et ne pas supprimer totalement et abruptement la catégorie des " - ". N'oublions pas que tout régime restrictif (trop restrictif) induit des privations qui sont sources de craquages futurs. Ceci dit, quand on voit les bénéfices de cette alimentation on a plus de facilité pour l'adopter.
Me voilà rassurée, je peux continuer à manger du chocolat (noir à 70%) et à boire du vin rouge ! \o/

Certains parlent d'acupuncture aussi pour soulager (http://www.cliniquealthea.com/acupuncture-et-endometriose/). J'ai personnellement utilisé cette méthode pendant des années et ça a été un soulagement des douleurs et des maux divers liés à l'endométriose.
On peut aussi penser à l'aromathérapie (huile essentielle de menthe poivrée, huile essentielle d'estragon à diluer dans une huile végétale pour masser la zone inflammée) etc.

 Un article intéressant :

"Si vous souffrez d’endométriose, les aliments que vous consommez sont très important pour votre bien-être. Spécialement si vous consommez beaucoup de produits laitiers, d’aliments riches en glucides, d’aliments transformés et si vous buvez une grande quantité d’alcool.

  • Afin de réduire l’endométriose, vous pouvez adopter une alimentation composée de 50% de fruits et légumes crus. Consommez modérément des céréales, du pain et des pâtes à base de grains entiers, ainsi que des noix et des graines crues.

N.B. Évitez le plus possible les céréales qui contiennent du gluten comme le blé, l’épeautre, le kamut, le seigle et l’orge.

  • Éliminez les aliments qui sont riches en glucides raffinés, ainsi que l’alcool, la caféine, les produits laitiers, les aliments frits, transformés ou qui contiennent des additifs alimentaires, du sel raffiné ou des gras solides. Évitez aussi la malbouffe, la viande rouge et la volaille (sauf si cette dernière est biologique et sans la peau).
  • Si vous avez des règles abondantes, vous pouvez saupoudrer vots plats avec des algues (que vous trouverez aisément dans les marchés d’alimentation naturelle) pour restaurer vos réserves en fer. Vous pouvez également cuisiner dans des casseroles en fer et manger des betteraves, des haricots blancs, ou de la mélasse (1 cuillère à soupe de mélasse chaque jour vous fournit le fer et l’énergie nécessaires).
  • Consommez des aliments riches en vitamine K tels que le jus, l’herbe de blé, les pousses de luzerne, les épinards crus, le chou, le chou-fleur, les tomates, les pommes de terre, les carottes et les pois cuits à la vapeur.
  • Consommez des aliments riches en vitamine E et en vitamines du complexe B qui vont vous fournir de l’énergie, équilibrer vos hormones, soulager le stress et améliorer la production de globules rouges. Consommez au moins plusieurs de ces aliments chaque jour : graines de tournesol, céréales et pains faits de grains entiers, asperges, riz brun, raisins, fèves de lima, saumon, prunes, lentilles, arachides, thon, haricots blancs, bananes, noix de grenoble, patates douces, sardines, hareng, truite et maquereau

Il est également important de prendre au moins un supplément de complexe B (B-50) et de vitamine E (400 UI) chaque jour. (Voir le lien ci-dessous pour les sources de vitamines).

  • Utilisez de l’ail dans vos recettes. Cette plante a des propriétés antibiotiques et antitumorales qui peuvent aider en cas d’endométriose.

Si vous consommez du soja, il est important d’utiliser des produits faits à base de soja biologique seulement car la plupart du soja utilisé dans l’industrie est génétiquement modifié, et même s’il y a une controverse au sujet du soja et de ses effets estrogéniques, le Dr Weil a écrit un excellent article qui vous fourniront des preuves qui supportent l’utilisation du soja pour la santé. Vous pouvez trouver cet article à l’adresse suivante : www.drweil.com/drw/u/id/QAA76903 "

Pour ma part, si je supportais le soja il y a quelques mois et qu'il me permettait de remplacer des viandes, aujourd'hui il m'est impossible d'en consommer sans avoir une inflammation phénoménale et des gonflements de type ventre de femme enceinte de 5 mois.

*****

Il y a une chose dont on ne parle pas assez je trouve, c'est l'état psychologique des endométriosiques.
La souffrance physique endurée, que ce soit la forme insidieuse qui ponctue le quotidien ou la forme violente qui se déchaine pendant les règles, met les malades dans un état de fatigue réel, et de douleur psychologique qui parait quasi taboue.

 

Combien de fois me suis-je retrouvée avec les larmes aux yeux, au travail, dans le métro, dans mon lit, de douleur, de rage, de lassitude ? Il est littéralement épuisant de devoir supporter des douleurs comme celles-là. Et d'autant plus quand autour de vous ce n'est pas pris au sérieux.
Mon pharmacien de quartier sort directement la boite d'anti-inflammatoires quand j'ai à peine franchi le pas de la porte, tellement j'en consomme. J'en suis au stade où,
ventreen crise, l'association des anti-inflammatoires + du paracétamol aux doses maximum ne parvient plus à me soulager. Je suis dernièrement passée aux anti-douleurs avec dérivés d'opium, et me rend compte avec tristesse que ça ne me soulage pas davantage. Alors oui j'ai hâte, hâte qu'on m'offre un peu de répit. J'ai eu l'impression d'avoir plus ou moins été négligée par les professionnels de santé que j'ai rencontré ces dernières années, ils n'ont pas cherché à savoir, à comprendre, à identifier mes douleurs, leur intensité, la gêne qu'elles occasionnaient dans mon quotidien et ma vie. Ils m'ont forcée à apprendre à vivre avec ces douleurs, et d'une certaine façon cette "négligeance" pourrait bien m'être nocive à l'avenir, dans mon désir de maternité notamment.
Alors peut être que cet article vous gonfle, que vous préférez que je vous parle de mes poudres plutôt que de mon utérus, mais je trouve ça trop important pour passer à côté. Parce que si aujourd'hui j'ai soufflé à l'oreille de mes médecins le mot endométriose pour guider les examens à prescrire, c'est parce que je l'ai lu, parce qu'on m'en a parlé. Si ce post est utile un jour à l'une d'entre vous, alors je m'en fiche que les autres l'aient zappé, on se retrouvera plus tard pour parler chichis.

 

Quelques questions qu'on peut se poser et des pistes de réflexion (texte pris sur http://www.santedesfemmes.com/endometriose/traitements-holistiques-pour-soulager-lendometriose) :

Des exercices pour soulager l’endométriose
Les études ont démontré que les femmes qui pratiquent une activité physique à haute intensité sur une base régulière peuvent réduire leur risque d’endométriose de 76%! L’exercice non-régulier et de basse intensité n’aura pas les mêmes effets. Trouvez-vous un entraîneur ou un programme d’exercice qui vous motivera à faire de l’activité physique régulièrement. Commencez doucement et continuez pour augmenter peu à peu l’intensité. La marche, le vélo, l’aérobie, la musculation en sont quelques exemples selon vos préférences et la morphologie de votre corps.

Compresses d’huile de ricin
La Dre Christianne Northrup, M.D. suggère d’apposer des compresses d’huile de ricin sur le bas du ventre au moins 3 fois par semaine pendant une heure pour apaiser l’inconfort de l’endométriose.

Vos pensées et vos émotions influencent votre état de bien-être et aussi l’endométriose
Les scientifiques ont démontré qu’il y a une connection directe entre vos pensées, vos émotions et votre système immunitaire. La cause de l’endométriose est inconnue, mais elle semble être entre autres une maladie auto-immune dans laquelle le corps fabrique des anticorps contre ses propres tissus. En ce sens, l’endométriose peut difficilement être guérie par la médecine conventionnelle. Le système immunitaire est très sensible et son efficacité est basée sur sa capacité à distinguer le soi du non-soi. Vous pouvez renverser la situation en aidant votre système immunitaire à transporter les messages de votre esprit pour vous aider à guérir.

Comment identifier les pensées et les émotions qui diminuent votre état de bien-être
Trouvez un endroit tranquille où vous ne serez pas dérangée, et adoptez une position confortable. Posez-vous des questions et inscrivez les réponses qui vous viennent à l’esprit. Vous pouvez commencer un journal et écrire au sujet des problèmes que vous avez et ce, jusqu’à ce que ce soit plus clair pour vous et que vous ayez un plan en tête.

  • Quels sont les besoins que j’ai et qui ne sont pas comblés?
  • Quelles sont les actions que je dois faire pour combler ces besoins?
  • Qu’est-ce que j’aimerais voir arriver dans ma vie et qui me nourrirait davantage?
  • Est-ce que je prends suffisamment de repos?
  • Comment pourrais-je faire pour prendre plus de repos si j’en ai besoin?
  • Comment pourrais-je libérer ces émotions et commencer à les remplacer par le calme, la joie et la confiance?
  • Est-ce que j’ai besoin de me sentir davantage comblée?
  • Comment puis-je combler moi-même mes besoins lorsque les autres ne sont pas à la hauteur de mes attentes?

Mettez des pensées positives dans votre tête
Dans la vie d’aujourd’hui, les pensées négatives abondent. Mettez quelques pensées positives dans votre esprit pour vous aider à vous guérir. Voici quelques affirmations à écrire, à lire, à penser et à nommer à voix haute chaque jour. Choisissez celles qui vous parlent et écrivez-les sur des cartes de 5 x 8 cm que vous placerez dans des endroits en vue où vous pourrez les lire et être influencées positivement par elles.

  • Je suis capable de me guérir.
  • Je suis forte.
  • Je suis désirable.
  • Je m’aime.
  • Je suis comblée.

 

 


 

 [EDIT, un an plus tard]
Nous sommes le 19 mars 2015, il y a un an exactement, j'étais opérée sous coelioscopie pour retirer les endométriomes. La cicatrisation a été longue et pas toujours facile, mais le bilan est positif.
Bien entendu il reste des douleurs, l'opération n'est pas un coup de baguette magique, et il est très important de garder ce détail en tête.
Mais la qualité de vie est bien meilleure. Moins de douleurs, moins de crises, et grâce au traitement hormonal quasi pas de saignements (plus de règles). Je suis très régulièrement suivie par une spécialiste de l'endométriose à Paris, qui sait parfaitement de quoi elle parle, s'occupe des détails purement physiques comme des psychologiques, accompagne et encourage à consulter pour des méthodes alternatives de gestion de la douleur (acupuncture, hypnothérapie, yoga etc).
Bien sûr il y a toujours des journées un peu longues, des périodes de fatigue ou juste comme ça on ne sait pas pourquoi où on va avoir mal, mais c'est tellement moins souvent qu'avant... Je ne suis pas guérie, on ne l'est jamais, mais je suis potentiellement en phase "stable". J'ai de nouveau au moins un endométriome, petit, toujours sur ce fichu ovaire gauche, mais on le surveille.

A toutes celles qui ont peur ou qui ont des questions sur l'opération ou autre chose, et ne savent pas vraiment à qui les poser, écrivez-moi et je vous répondrai avec toute la sincérité possible.
Bon courage à toutes.

[ EDIT août 2015 ]
Les douleurs sont toujours là, certaines semaines sont difficiles à finir, la station debout 8h/jour n'arrange peut être rien, mais je n'ai pas le choix. Quand la tête arrive à peu près à tenir, c'est le corps qui lâche et les nerfs prennent le dessus. Et bam on explose en sanglots en plein magasin.
Je ne peux plus porter de charge lourde sans avoir mal pendant des heures après, je ne peux pas marcher des heures à déambuler dans une ville en touriste comme je le faisais avant sans me retrouver avec un ventre de femme enceinte de 6 mois, inflammé à mourir, avec les douleurs liées... C'est clairement pénible.
J'ai déjà fait 2 séances d'acupuncture et je suis sous traitement homéopathique depuis juin ce qui me permet de réduire le nombre d'anti douleurs que je prends (je ne supporte plus Antadys, Indocid et le Nurofen commence à moins faire effet), je tente l'hypnose en septembre, puisque cette maladie est très liée au psychologique, peut être que ça peut améliorer les choses. Il faut s'accrocher, mais je dois admettre que je ne rêve que de me faire retirer tout le matos (utérus, ovaires, trompes et tout le tralala) une fois que j'aurais réussi à faire des enfants, si j'y arrive un jour...

 

 


 10849963_783040618441229_6981999096589294554_n

 

Au niveau des sources d'information, j'ai beaucoup trainé sur :

- http://www.carevox.fr/sante-maladies/article/traiter-l-endometriose-le-binome

- http://www.carevox.fr/L-Endometriose-une-maladie-meconnue

- http://www.endofrance.org/

- http://sogc.org/fr/publications/endometriose/

-http://www.santedesfemmes.com/endometriose/lendometriose-plus-quun-mal-de-ventre-ajoute-le-9-septembre

 

Et des forums où on peut en discuter entre nous

http://ensemblecontrelendo.forumgratuit.org/forum

Et je conseille le très détaillé site de Lili H. :

http://www.lillih-endometriose.fr/

07 novembre 2017

Some news...

Hello jeunes et fraîches mouffettes,

Non, je ne vous ai pas oubliées.
Le temps me manque pour partager avec vous mes déboires makeupistiques, mes tests et dernières trouvailles.

Si vous êtes attentives vous aurez compté que je vous ai abandonnées délaissées dès avril 2016, période où...je suis tombée enceinte.
Et oui, joli cadeau bien mérité et pas tout à fait tombé du ciel soyons honnêtes, merveilleux bonheur.

 

alixbebe

Certes j'ai forcément beaucoup moins de temps depuis l'arrivée de l'exceptionnelle Miniboudin qui nous a rejoint le 2 janvier 2017, mais je crois que je n'avais plus trop l'envie non plus. Je partage pas mal sur instagram, si vous voulez me suivre c'est le pseudo Salvad0rdali (avec le zéro à la place du O) mais le blog c'est extrêmement chronophage, et j'ai préféré réserver ce peu de temps dont je dispose à cette enfant adorée.

Je n'ai pas mis de point final ici parce que je ne le souhaite pas, c'est juste bien plus contraignant de rédiger un article que de poster une photo sur instagram, évidemment.

La naissance de cette enfant est aussi un grand succès, rapport à mon endométriose.
Sur le sujet je voudrais vous remercier pour les nombreux témoignages dont vous me faites part sur l'article concerné, j'espère avoir pu rediriger certaines du mieux que je le peux sur des professionnels compétents.

En attendant je vous souhaite du courage, accrochez-vous, l'espoir n'est pas mort.

 

20171009_121231

 

De mon côté je retourne pouponner ce bébé qui n'en est déjà presque plus un (ça va si vite !) et vous souhaite une magnifique journée...

 

Posté par Salvadordali à 12:57 - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 avril 2016

Ceci n'est pas un sextoy.

Salut les mouffettes !

Après quelques mois discrets et bien occupés je viens vous faire des petits retours sur des produits que j'utilise au quotidien et qui ont validé leur place dans ma salle de bain et ma routine.

Parmi ces nouveautés se trouve Luna, la brosse nettoyante de Foreo.

200344_PSN


Je suis une sceptique des brosses nettoyantes, complètement contre les Clarisonic que je trouve agressives et décapantes par exemple, au vu des constats que j'ai pu faire sur mes amies ou clientes.
Je nettoie mon visage avec une éponge konjac, et ce depuis des années, avec plaisir et douceur. Je n'ai jamais eu de souci avec, je la trouve neutre et efficace.

Lorsque j'ai vu dans mon sac des Victoires de la Beauté la petite Luna, je me suis posé des questions : Est-ce que j'essaie ? Est-ce que ça va être la cata ? Est-ce que c'est aussi agressif qu'une brosse poilue ? Comment va réagir ma peau ? Bref les angoisses classiques.
C'est une petite brosse rose en silicone (pour ma version peau normale/sensible) qu'on tient facilement dans la main, et qui ressemble, il faut l'avouer, fâcheusement à un sextoy. Propre et neutre, le silicone est un matériau hypoallergénique facile à nettoyer.

Alors j'ai testé.

J'ai une peau plus que pénible, atopique, réactive, hyper sensible, fine, bref, pas simple. Et mon visage est une partie de mon outil de travail. 
Il n'était donc pas question que je me défigure pour le fun.

 

Quelques pompes du gel nettoyant un peu exfoliant Foreo massées sur le visage et j'ai commencé l'utilisation de la Luna. 
Bonne sensation, c'est très doux, agréable, pas du tout agressif. Les picots en silicone massent le visage et le désincrustent, en faisant s'agiter les petits grains du nettoyant spécial utilisé avec.

C'est au final une très belle découverte : je n'ai jamais de sensation de tiraillement suite au passage de la brosse, j'ai l'impression que ça parfait mon démaquillage en venant ôter les restes de maquillage et autres impuretés collectées dans la journée. Je peux la passer sous l'eau sans angoisse puisqu'elle résiste à l'eau, et petit plus non négligeable, depuis que je l'ai je ne l'ai JAMAIS rechargée. Et pourtant je m'en sers quasi tous les jours depuis des mois.

En ce qui me concerne je ne l'utilise que le soir (purement par choix) comme je l'expliquais pour optimiser mon démaquillage. Je ne me brosse pas forcément le visage tous les jours avec, il m'arrive d'alterner avec un nettoyant classique et ma fidèle konjac.
Pas de rougeur, pas de sortie de bouton, pas de peau irritée. Une peau nette, propre, que je sens en bonne forme.

Concernant le dos de l'appareil qui masse pour faire pénétrer les soins appliqués après le nettoyage, j'avoue que je suis un peu plus paresseuse, et je ne m'en sers plus autant qu'avant, mais quand je vois mes rides du front je me dis que je devrais peut etre reprendre mon rituel !

En bref, toutes mes craintes concernant l'éventuelle agressivité d'une telle brosse sont levées, et je suis au final très contente de pouvoir l'utiliser ! Je ne sais pas si je l'aurais achetée de moi-même (trop craintive !) mais je la valide complètement et vous encourage à vous procurer ce petit objet surprenant mais vraiment convaincant ! Elle est vendue chez Sephora, ça peut etre intéressant de la shopper avec une réduction de -20 ou -25% puisqu'elle coûte tout de même 169€ ;)
Perso, j'adore l'idée qu'il ne soit pas nécessaire de remplacer la tête de la brosse pour ne pas citer les marques concurrentes qui vous obligent à vous ruiner tous les 2-3 mois... Le fait de pouvoir choisir la brosse adaptée à son type de peau est logique mais bien pensé, on sait bien que les besoins d'une peau grasse et d'une peau sèche ne sont pas les mêmes. J'apprécie aussi le côté intuitif de cette brosse, on n'a pas besoin d'être ingénieur pour s'en servir, elle calcule le temps de massage en emmettant des petites vibrations, et on fait spontanément des mouvements circulaires avec.
Et pensez-y, elle n'est pas réservée qu'aux femmes même si le marketing fait qu'ils ont créé une brosse spéciale homme habillée de noir ;)
Les brosses sont aussi vendues sur QVC.fr pour info, vous pourrez tester la brosse pendant 30 jours et la renvoyer si elle ne vous satisfait pas.

Je ne suis pas surprise que la Luna ait été primée aux Victoires de la Beauté, très sincèrement c'est un outil efficace, sans risque et plaisant à utiliser.
Comme quoi il faut savoir surmonter ses craintes ! :)

Posté par Salvadordali à 16:23 - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 janvier 2016

Mes potes pour l'hiver ? Des compléments alimentaires trop mignons !

Salut les mouffettes,

Pardon pour l'absence prolongée, pas assez de temps, du travail qui m'occupe mais que j'aime, donc moins de temps pour bloguer.
Lors de ces mois de non rédaction j'ai tout de même croisé certaines d'entre vous qui sont venues à ma rencontre en magasin, avec qui j'ai pu échanger avec un très grand plaisir (je pense à toi Zohra et n'oublie pas tes requêtes ;)). Merci à celles (et ceux !) qui sont toujours là, tant pis pour les autres vous ne savez pas ce que vous manquez :p

Bref, vous l'aurez compris, dans le flux de la vie le blog ne peut pas être prioritaire.
Je travaille beaucoup et ma santé ne s'améliore pas des masses.

Afin de tenter de remédier à la fatigue grandissante et parfois écrasante à laquelle je dois faire face bien trop souvent, j'ai décidé de me choisir un petit panel de compléments alimentaires. J'avais déjà testé une boite qui m'avait parue pas mal, j'ai réitéré l'opération, en ajoutant des petites choses.


20160127_105351


Que l'on soit malade ou juste en carence, ça me semble être un apport intéressant, un petit plus qui permet de combler les manques. En ce qui me concerne j'ai commencé par un cocktail intelligent, créé pour les femmes (qui n'ont pas les mêmes soucis et besoins que les hommes), qui est le One Daily Women's.
Dans les grandes lignes c'est un mélange de vitamines A, C, D3, E, K, B12, B6,  Acide Folique, Calcium, Fer, Zinc, Selenium, Cuivre et Manganese.

20160127_105702

J'ai complété ça avec des capsules de Magnesium et d'autres d'Omega3.

Je me fournis habituellement chez iHerb, avec une commande et une livraison sans encombre.

Il va sans dire que ce sont des choses qui me conviennent à moi et pas forcément à tout le monde. 
J'ai choisi d'ajouter les omega 3 pour gérer un peu mieux l'endométriose (voir ici l'intérêt des omega 3) et le magnesium parce que ça m'évite d'avoir une bonne excuse pour m'enfiler une tablette de chocolat !
Les capsules sont assez grosses, donc attention à ceux qui ont du mal à avaler les gros morceaux (super classe cette phrase !) et big up aux capsules d'omega3 faites avec de l'huile de poisson, si vous avez le malheur de ne pas boire assez en l'avalant, la capsule va se coller à votre oesophage en mode saumon qui remonte la rivière et provoquer dans la matinée des remontées de goût de poisson dans la gorge, ultra sexy.

Peut être que ce n'est pas miraculeux, peut être que c'est dans la tête, mais en tout cas malgré l'état de fatigue extrême dans lequel je me suis retrouvée en fin d'année j'ai réussi à tenir et ne pas m'éffrondrer en magasin, et c'est déjà pas mal !
J'ai recommandé récemment et je vais tester le Gattilier dont on ne dit que du bien entre autres pour les soucis de SPM (je vous invite à cliquer pour lire les bienfaits). J'ai porté mon choix sur des capsules classiques

C'est donc assez naturellement que j'ai accepté de tester les compléments alimentaires proposés par PharmaNord, puisque c'est une utilisation naturelle pour moi. J'ai choisi quelque chose que je n'avais pas dans mes placards et je suis donc en cure de l'aide minceur CLA

20160127_105433

Tant qu'à prendre des compléments, pourquoi pas tester leur efficacité sur la gestion du poids, sachant que je suis au régime un peu sec depuis 2 semaines, je trouve assez logique d'associer les deux . Vous avez tout le descriptif du produit en cliquant sur le nom ou l'image.
On verra bien.

20160127_105523

 

Vous êtes adeptes des compléments alimentaires ou pas ? Et si oui, où vous fournissez-vous ?
Je serai curieuse de savoir quel pourcentage de la population a recours à ces petits plus.

 

Posté par Salvadordali à 11:23 - - Permalien [#]
Tags : , , ,


16 octobre 2015

Les produits des Victoires de la Beauté 2016 qui m'ont marquée

Salut les mouffettes,

 

Je reviens vers vous aujourd'hui pour vous parler d'une petite sélection de produits lauréats des Victoires de la Beauté 2016 qui ont retenu mon attention.
Lors de cette soirée de remise des prix nous en profitons pour mettre les yeux (et les doigts) dans les différents produits primés, afin d'en découvrir plus sur eux.

Mais voilà, les lauréats sont nombreux, et comme je n'ai pas envie de vous monter un catalogue, je vais revenir sur ceux qui m'ont intriguée, séduite.

Photo 28-09-2015 20 06 35 (1)

 

Je commence par ce qui me parait foufou et super simple : la crème déodorante Quick Beauty.
Merci le Japon. C'est tout bête mais follement pratique, un déodorant sous forme de baume, qu'on va appliquer du bout des doigts sur les parties transpirantes (qui peuvent être aussi bien les aisselles que les pieds etc). La texture est douce, logiquement pas grasse, n'assèche pas la peau. Et là quand on discute avec les gens de la marque, ils expliquent qu'une application peut faire pour 7 jours (!) malgré les douches. Alors là, on m'a un peu perdue au passage.
Le lendemain j'ai testé. Super confortable, pas d'odeur, pas de transpiration (ceci dit je suis quelqu'un qui transpire peu). Bien que stressée le lendemain matin à l'idée de ne pas en remettre après ma douche je l'ai fait. Et ce, 3 jours de suite. Eh beh toujours pas d'odeur... Après ça m'a trop angoissée et le 4e jour j'en ai remis, je plaide coupable. :D Imaginez le côté pratique de partir quelques jours en vacances avec dans un petit pot à échantillons de Sephora une noisette de ce baume. C'est pas génial, ça ?


Photo 12-10-2015 15 30 21

Ce qui me touche ensuite, c'est le soin sans rinçage Activilong (appelé aussi leave-in pour les initiées). La dénomination Acticurl Hydra me tape forcément dans l'oeil, hydrater mes boucles faisant partie de ma routine obligatoire, j'ai hâte de tester ce produit-là.
On arrive sur les périodes où mes boucles frisottent à cause de la pluie, je place beaucoup d'espoir dans ce leave-in pour discipliner les rebelles en gardant des boucles définies !
Activilong, leur truc, c'est un peu les cheveux frisés, alors j'ai hâte de voir.

EDIT : Ce produit est top, je l'utilise touuuuut le temps, seulement 2 pressions pour ma crinière, pas d'effet lourd ou cartonné, c'est un vrai bon produit !  


Photo 12-10-2015 15 31 33

J'ai été intriguée par un packaging jaune où j'ai pu lire "Coeur de cigale". Tiens. On avait Coeur de Pirate, maintenant on a Coeur de cigale.
C'est sans surprise que j'ai deviné la provenance provençale de la marque, et la provence, ça tombe bien, c'est ma deuxième maison. Je m'approche et là je grimace. "Senteur calisson". S'il y a bien un truc que je n'aime pas malheureusement c'est ça... Mais pas têtue et à l'écoute de la démonstratrice je teste le lait corps sur ma main. Pas gras, doux, enveloppant, et -ô miracle- quand on le chauffe sur la peau l'odeur de calisson s'efface pour laisser la place à une douce odeur de melon. Je dis bravo ! Ce lait pour le corps va m'accompagner cet été, ou dans les tristesses de l'hiver si je suis nostalgique.

Photo 12-10-2015 15 32 19

Comme ce qui me pose le plus problème sur mon visage c'est mes cernes (et tout le tintouin de contour des yeux) sans que j'arrive à trouver THE contour des yeux, j'ai hâte de tester le masque gel rescue contour des yeux de Hormeta. Des cosmétiques suisses. Ca doit être précis et ciblé ça, non ? :D Je vais tester ça, mais si comme il le promet il règle mes problèmes de cernes, rides, zones d'ombre et signes de fatigue, on aura gagné !

Photo 12-10-2015 15 34 06

Et comme j'entre joyeusement dans la trentaine je compte sur le masque Confort anti-age d'Embryolisse pour lisser un peu tout ça ! J'avais beaucoup aimé la douceur du stick regard (lauréat VdB 2015) que j'avais laissé dans mon frigo et utilisé quotidiennement.

EDIT : j'utilise régulièrement le masque en couche fine, agréable à "porter" il fait son job sans excès !

Photo 12-10-2015 15 35 01

Je termine par le petit extraterrestre, cet engin qui permet de nettoyer le visage et le masser pour faire pénétrer nos crèmes, le Luna de Foreo.
Je l'avais déjà croisé avec curiosité au détour d'un rayon Sephora, sans arriver à comprendre vraiment en quoi il serait efficace pour nettoyer plus que mon éponge konjac adorée. Tout ça serait dû aux pulsations que cet appareil envoie, et qui le fait ressembler étrangement à un sextoy.
J'avoue l'utiliser depuis plusieurs jours, même si j'avais un peu peur avec ma peau hyper sensible (je n'ai que le "peau sensible à normale" à la maison), mais force est de constater que ma peau va bien, je la trouve gentiment rebondie, je nettoie avec le gel prévu à cet effet (le gel Night Cleanser) puis après avoir nettoyé je mets mon sérum et ma crème et je passe en mode anti-âge pour masser mes rides d'expression. Pour l'instant, tout se passe bien !

Photo 04-10-2015 17 37 50

12 octobre 2015

Le match des rouges liquides et mats

Salut mes beautés,

Vous l'aurez compris si vous me lisez depuis quelques temps, je fais un blocage de type obsession sur les rouges à lèvres liquides qui sèchent mats.
Beaucoup de marques ont décidé d'en sortir, j'en ai donc acheté plusieurs, que je souhaite comparer aujourd'hui.

Sur le banc d'essai :
- le rouge sans transfert Sephora
- le lip maestro Armani
- le porte-baisers Etam
- le liquid lipstick Anastasia Beverly Hills
- le soft matte lip cream de NYX

Tous ces produits ont le même principe de base, une texture liquide et intense, qui une fois appliquée sur les lèvres sèche en un film mat et longue tenue. Même principe oui, mais pas même qualité.

Tout d'abord le vieux traditionnel Rouge sans transfert de Sephora.
On commence par un prix qui fait rêver, 10,95€. A ce prix-là, on a une texture crémeuse, que l'on dépose sans angoisse sur les lèvres puisqu'on peut repasser dessus sans effet inesthétique de surcouche, le liquide ne sèche pas immédiatement, ce qui laisse le loisir de le retravailler un peu au besoin. Une douce odeur un peu vanillée, une texture souple qui finira matte. Le rendu est intense, le tracé ne nécessite pas de crayon contour. (on peut utiliser au besoin un incolore pour éviter qu'il ne file en cas de grosse ride de contour des lèvres)
8 teintes dont 5 nouvelles, j'en possède 4 au total. Aucune déception. Le 03 est ultra flashy, le 09 est purement fluo, le 06 et le 13 sont des roses merveilleux à porter au quotidien. Le 01 est un rouge sang lumineux superbe. Je regrette juste qu'il n'y ait pas plus de teintes, un ancien très sombre était beau...
On peut les travailler entre eux (un rouge + un orangé en coeur de lèvres par exemple).La tenue est admirable, et reste relativement confortable pour un mat.
Sur les photos je porte le n°13.
Ma note ? 8/10

Photo 13-07-2015 13 59 39Photo 13-07-2015 13 59 49

Photo 13-07-2015 13 59 52Photo 13-07-2015 14 00 12

*****

Je poursuis avec le Lip maestro d'Armani.
Très belle pièce là aussi, mais on monte de suite dans les prix, 34,50€ pour ces bijoux. 12 teintes pour parer nos lèvres d'une couleur intense, parfaitement couvrante et surtout confortable. En effet sa texture est souple, facile à travailler et à poser. Au long de la journée il ne bouge pas, merveille, et ne déssèche pas. J'entends par là qu'on n'a pas l'impression d'avoir des lèvres en carton. Il est cher certes, mais vaut son prix. J'ai le 400, un rouge froid profond que j'applique sur cette vidéo.
Ma note ? 7/10

C Photo 17-12-2014 10 18 49C Photo 17-12-2014 10 16 55

C Photo 05-04-2015 14 02 21

*****

 

Je passe ensuite au Porte-baisers Etam.
Il se décline en 9 teintes, pour le prix de 8,90€. Intensité et couvrance sont au programme. Cependant la texture est un peu décevante à mes yeux. Le premier passage se doit d'être le dernier : si on a le malheur de repasser par dessus, les effets de matières s'accumulent et c'est la cata. Un pâté, un trou, aucune régularité. Certaines amies l'adorent et ne semblent pas rencontrer les mêmes problèmes que moi (!), moi j'ai du mal. Côté confort, adieu les lèvres, ça déssèche. Je possède Bloody Mary, un bordeaux/prune sombre. On peut voir sur les photos des zones plus sombres que d'autres sur les lèvres, des amas difficiles à travailler.
Ma note ? 4/10

B Photo 29-10-2014 10 29 03B Photo 29-10-2014 10 28 55

*****

 

J'enchaine avec le Liquid Lipstick de ABH.
Une de mes plus grosses déceptions de l'année. Je l'attendais ce satané produit, quasiment à en rêver la nuit. Alors quand l'adorable Océane est partie aux USA, j'en ai profité pour lui demander de m'en ramener un, le Heathers, puisqu'introuvable en France. (sensé être bordeaux il ressort prune)
Déception sur déception. Comme le Etam il est difficile à travailler, sèche ULTRA vite donc toute erreur est impardonnable.
La marque propose une diaine de teintes, des plus blafardes aux plus vives ou sombres, au prix de 20$.
Les photos des swatches et des lèvres arborant les liquid lipsticks m'avaient fait baver d'envie sur Instagram, aujourd'hui je me demande comment elles peuvent poser ce produit aussi parfaitement sur leurs lèvres... Ma technique (enfin celle que j'ai trouvé et qui fonctionne relativement bien d'où ma photo ci-dessous) est de poser un peu du Heathers et de le travailler avec le Monte Carlo de NYX : la texture sèche moins vite et me laisse le temps de repositionner la couleur. Je l'applique aussi avec un pinceau à lèvres en prélevant sur l'embout pour dessiner proprement le contour.
Ma note ? 5/10

A Photo 17-06-2015 10 45 40

D Photo 11-02-2015 17 36 40D Photo 11-02-2015 17 37 16

*****

 

Et le petit dernier pour finir, le Soft matte lip cream de NYX.
Ces produits sont un peu le Graal personnifié, tant il est délicat de trouver certaines teintes constamment en rupture. Si même Océane n'a pu en récupérer aux USA je n'ai pas perdu espoir et ai mis une alerte sur le site thebeautyst.com qui vend ces merveilles au prix rikiki de 7,49€ (ou idem sur leur site directement).
A ce prix-là, il a tout d'un grand. Une belle texture couvrante et douce, vanillée, qui s'applique sans un souci, une belle tenue (moins importante que le Armani ou le Sephora mais très raisonnable tout de même) surtout sur crayon. Il ne file ni ne bave, et se décline en 20 couleurs qui laissent rêveur. Confortable et facile à poser, on peut y apposer une touche de gloss au besoin. Je possède Monte Carlo (bordeaux) et Stockholm (nude orangé que je porte quasi tous les jours).
Ma note ? 8/10

Photo_30_04_2015_09_30_44Grande

 

 

Pourquoi ces notes?
Vous l'aurez compris, l'évidence est là, le prix ne fait pas toujours la qualité d'un produit. Je suis déçue du ABH en lequel j'avais placé tous mes espoirs, je place en haut de tableau le NYX, le Sephora et le Armani. Le rapport qualité prix des 2 premiers est à saluer bruyamment, le 3ème honore le prix qu'on lui a attribué. D'où mes notes, je salue le fait qu'on ne soit pas obligée de dépenser un salaire pour un bon produit.

Dans cette même catégorie des liquides mats, on peut ranger les Velvetines de Lime Crime. Pour moi ça se rapproche des ABH niveau tenue, pigmentation et sécheresse sur les lèvres, et je reste un peu réservée sur la marque au vue de la façon dont ils traitent leurs clientes (la polémique sur les fraudes bancaires liées à leur site web ainsi que leur réaction...).
J'ai testé en boutique (mais pas acheté au vu du prix de 33,90€) les Terribly Velvet Rouge de ByTerry qui sont des équivalents de l'Armani en terme de qualité, et je vous conseillerai aussi les Rouge Velvet de Bourjois à classer en haut du tableau en terme de couvrance/tenue pour seulement 14€ (et dont ma copine Missshalyne vous parle en long et en large ici sur son blog).

Je n'ai pas testé les Stila, ni les Kat Von D qui me faisaient de l'oeil, trop peur d'être encore déçue. Si vous les avez testé je prends vos avis.
J'attends avec une impatience non dissimulée la sortie des Liquid Suede de NYX, dont je vois passer les swatches sur Instagram, ça me rend déjà dingue !

Vous avez ces petites merveilles ?

 

27 août 2015

Mes produits indispensables pour l'été

Salut les beautés !

J'espère que vous avez bien profité de votre été, et que la reprise ne s'annonce pas trop difficile ! Pour celles qui comme moi ont travaillé avec des petits jours pour entrecouper le tout, il fallait bien tomber pour avoir du soleil...

A ce propos je voudrais revenir sur quelques produits qui m'ont accompagnée sur mes différentes escapades.

Photo 27-08-2015 16 36 42

Dans mes chouchoux on va retrouver la crème solaire Sun Ultimate des Cosmétiques Design Paris.
Ce produit est parfait. Un spray qui délivre une texture non grasse, non collante, hydratante, avec un petit parfum de banane j'ai l'impression. La protection 30 est top pour ma peau de blonde, et comme c'est enrichi en beurre de karité c'est d'autant plus confortable.
Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, cette merveille ne coûte que... 8,99€ en exclusivité chez Carrefour !
Ce n'est pas pour rien qu'il a été primé aux Victoires de la Beauté...

 

Au cas où quelqu'un se serait loupé sur sa protection solaire, je dégaine mon Soin après solaire de Lavera.
Lavera et moi, c'est un peu une histoire d'amour. Depuis que j'ai découvert cette marque lors d'une soirée grâce à Manuela, j'achète des petites choses et je ne suis jamais déçue. La marque est bio, et ça correspond à mes rituels personnels, avec des textures et des odeurs extrêmement agréables. (J'ai un petit gel douche aux agrumes qui m'attend j'ai hâte de finir un autre qui est en service !) Même principe, du beurre de karité et de l'aloe vera, pour une peau toute douce et apaisée. Et ce n'est pas mon collègue qui avait oublié sa crème solaire qui pourra dire le contraire ! Ingrid, dépanneuse en après soleil.

 

Autre indispensable, l'anti moustique de Moskito Guard.
Pendant notre séminaire, toutes mes collègues avaient pensé au maquillage, mais aucune à l'anti moustique. Alors autant dire que pour diner dehors, à côté de l'eau et sous les lumières, le spray s'est révélé totalement nécessaire !
Rien de plus pénible qu'une soirée d'été dont on ne peut pas profiter parce qu'on se fait salement dévorer par ces bestioles. J'en ai déjà parlé ici, l'odeur est douce, la texture non collante, et hydratante, parfaite.

 

Pour terminer, l'outil qui m'a suivie tout l'été et continuera l'année avec moi, c'est le Complexion Rescue de bareMinerals.
Comment vous décrire ce produit ? Un hybride entre une crème hydratante, une BB et une CC crème. Cette crème teintée permet de corriger en douceur (une petite rougeur, une petite zone d'ombre), de protéger du soleil (un spf 30 et je n'ai RIEN mis sur mon visage cet été en protection solaire à part ça), une texture hydratante qui repulpe le visage et lisse les petites ridules de déshydratation. Le fini est glowy, superbe sur une peau bronzée ! Si on préfère le fini mat on le poudrera tout simplement en transparence ou avec l'un de leur fond de teint poudre (l'original par exemple pour encore plus de lumière).
Le rendu est tellement confortable et flatteur, je crois qu'une fois qu'on a testé ça, c'est impossible de faire marche arrière (et je continuerai de m'en servir en base cet hiver). Pas de silicone, pas d'huile, bref un teint radieux !

Petite idée du rendu :

Photo 27-08-2015 10 24 56

16 juillet 2015

Be wild !

Salut les beautés !

On ne m'arrête plus ces jours-ci, je profite du temps que je peux grapiller pour vous poster des articles :)

Maquillage très simple aujourd'hui, réalisé pour la soirée Poulette Jungle Party, le dress code était aventurière, j'ai donc mis un treillis kaki, et j'ai joué sur le camouflage sur les yeux !
Il faut savoir que le kaki est une couleur ultra facile à porter, sur les yeux bleus et les marron/noisette, alors n'hésitez pas ! Avec un teint réchauffé par les sublimes bronzers de Too Faced, je trouve l'ensemble harmonieux et chaud, tout ce que j'aime.

Vous portez du kaki, vous ?

 

Teint
Fond de teint poudre Matte couleur Golden Fair de bareMinerals
anticernes Stroke of Light Bare Minerals teinte 2 + une touche de concealer wand 01 Porcelain de NYX
Book of bronzer de Too Faced (le 16h sur les joues, le milk chocolate sur la zone médiane, et un peu de chocolate sur l'extérieur du visage)
Blush Cargo kit safari
Highlighter palette Chocolate Bar Too Faced

Yeux
5in1 couleur Soft Linen bareMinerals en base
Crayon kiki Cargo crayonné en base sur la paupièr mobile
Sourcils travaillés avec le DipBrow Pomade Auburn de Anastasia Beverly Hills + concealer wand 01 Porcelain de NYX pour contraster et cleaner
fard beige de la Chocolate Bar en touche lumière
fàp Nourishing de MAC (kaki) sur la paupière mobile + pigment MAC dont j'ai oublié le nom, un kaki doré
Dans le creux les fards Semi Sweet et Milk Chocolate de la Chcolate bar Too Faced
Pour souligner le ras de cils supérieur, un peu de crayon Cargo kaki
Mascara Phenomen'eyes de Givenchy + Curl & Lenght de bareMinerals

Bouche
Crayon Catrice + Vernis à lèvres YSL 103

 

DSC00317 ok

DSC00291 ok

DSC00298 ok

DSC00302 ok

DSC00310 ok

DSC00318 ok

14 juillet 2015

Aventurière des temps modernes, voilà ton kit !

Salut les mouffettes !

Manuela nous avait concocté une soirée so wild jeudi sous le thème Poulette Jungle Party, je vous révèle les secrets de la beauté des amazones (que nous sommes !).

selma et moi

Photo 12-07-2015 12 50 04

Comme il est entendu qu'une amazone a une peau fragile et qu'elle prend des coups de soleil, c'est avec délice qu'elle se tartinera d'après soleil Lavera, sous toutes ses formes (intelligentes !) avec la crème de douche, le gel et même la version pour les cheveux !

Photo 12-07-2015 12 51 30

Amazone oui mais girly avant tout, pour ne pas risquer d'accrocher ses bracelets précieux dans les branches de la forêt, elle pourra se tatouer de magnifiques bracelets, dorés, argentés, et même avec un peu de turquoise, qui tiendront 6 jours (oui, l'amazone se lave peu :D) dans la jungle, tout ça grâce au talent de Jewelrytattoolab Des designs charmants tous pensés par l'équipe parisienne qui oeuvre depuis avril seulement ! J'ai fait l'expérience, le tatouage posé jeudi soir tient toujours fièrement la route 4 jours après.

Photo 12-07-2015 12 50 19

Photo 09-07-2015 19 43 24Photo 09-07-2015 19 53 19

Photo 09-07-2015 21 05 55

 

Photo 12-07-2015 12 50 24

Si comme moi l'amazone est un appât à moustique, on a trouvé LA solution. Fini les anti moustiques qui donnent l'impression d'être un brin de citronnelle gluant toute la journée, avec Moskito Guard, le spray anti moustique devient...élégant. L'odeur est délicate, l'efficacité insoupçonnée, la texture fraîche ET hydratante. Alors là, franchement, je veux bien m'exposer en soirée sous la lumière, pour une fois je ne serai ni piquée, ni grasse, ni puante. Je l'ai personnellement déjà testé et validé, allez-y les yeux fermés. Bravo !
L'amazone peut aussi avoir des enfants, et ça tombe bien ils peuvent dès 24 mois profiter de ce produit. Pour les plus jeunes, pas d'angoisse, le spray vêtement viendra imbiber les moustiquaires au dessus de leur charmante tête blonde pour des dodos sans bzzz bzzz.
Et pour les plus nomades, hop la lingette impregnée.

Photo 12-07-2015 12 55 24

Dans les années 80 on avait , puis la marque a disparu, et la revoilà fièrement décidée à lutter contre les mauvaises odeurs de sauvage ! Déodorants sans sels d'aluminium, gels douche hydratants ou tonifiants etc, et délice de l'amazone, imaginez la sous une cascade en train de se laver avec le beurre de douche apaisant à la figue... Huuuum ! Merveille que ce parfum délicat ! On n'a pas toujours le temps d'hydrater après la douche, bien vu que de faire du 2 en 1 pour notre aventurière.
Du plaisir et du soin à prix tout doux, difficile d'y résister, et c'est du Made In France en plus ! La crème de douche hydratante (à la vanille, dans ma salle de bain) est juste comme il faut : ni trop ni pas assez. Pour moi qui rase les aisselles, ça n'engorge pas les lames comme avait pu le faire une autre crème de douche que j'utilisais, bon point !

Photo 12-07-2015 12 51 08Photo 09-07-2015 21 28 23

Photo 12-07-2015 12 51 54

 

 

Dès son périple terminé, l'amazone devra retourner dans la vraie vie, celle où on a les cheveux plats et mous. Mais si elle veut garder l'effet wavy super tendance et son volume, elle pourra utiliser les deux sprays de SachaJuan, l'ocean mist et le volume powder, pour prolonger l'effet sauvage. Pour se mettre en situation jeudi, nous avons confié nos cheveux à Jordy. Carte blanche pour ses doigts de fée, il s'est amusé à me tresser la crinière en une coiffure sophistiquée pleine de lianes. J'ai eu un peu peur pour Selma, mais ce petit côté Désirless lui va si bien !

 

 

 

 

 

Photo 09-07-2015 20 05 38Photo 09-07-2015 20 06 05Photo 09-07-2015 20 32 23Photo 09-07-2015 20 32 46Photo 09-07-2015 20 32 53

 

Photo 09-07-2015 23 31 47Photo 09-07-2015 23 31 47 (1)

Photo 10-07-2015 18 46 36Photo 10-07-2015 22 36 59

 

Pour redonner sa souplesse à sa peau elle pourra utiliser les produits SVR, avec le choix sur la texture de sa crème, riche oulégère, une eau micellaire toute douce pour calmer le feu de la jungle et un tonique pour sublimer le tout !

Photo 12-07-2015 12 52 36

Il lui faudra soigner ses ongles abîmés par la terre, le sable, les lianes, et pour ça elle pourra compter sur la gamme Elissance, qui depuis son labo de Créteil, élabore des soins spécifiques pour une cure de santé pour les ongles fatigués ! Une fois des griffes soignées elle les laquera d'une couleur brillante et pop pour contraster avec son bronzage d'amazone...

Photo 12-07-2015 12 54 08

Vous l'aurez compris, toute amazone qui se respecte se doit de préparer son sac à l'avance avec toutes ces merveilles, et de se chouchouter à son retour. Que vous soyiez jungle, plage ou montagne, je vous souhaite (à toutes celles qui partent) de très agréables vacances !

Je vous quitte sur les fabuleuses et fort naturelles photos de Selma et moi lors du photocall Oé. ;)

Photo 10-07-2015 19 43 05Photo 10-07-2015 16 57 59

559fd638d40fe559fd638b5bc9

559fd638f1d4f

 

Posté par Salvadordali à 12:34 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,